Je souhaite intégrer un établissement privé /non-connecté

TRAVAILLER PENDANT SES ETUDES

Campus France n’intervient pas dans la procédure d'inscription dans les établissements privés mais vous aide à trouver une école sérieuse et des formations reconnues.

Une fois que vous avez une lettre d'admission,vous devez suivre la procédure "j'ai une admission dans un établissement français".

Qu’est-ce qu’un établissement non - connecté ?

Les établissements « non connectés » désignent des structures d’enseignement  publics ou privés , pour lesquels l’étudiant doit obtenir une pré-inscription par ses propres moyens. 

Pour vous aider à trouver un établissement qui vous corresponde véritablement, vous trouverez ci-dessous quelques informations.

#I.Les diplômes 

Outre les grades de l’université française (Licence, Master, Doctorat) qui ont été mis en place à la suite de l’harmonisation européenne, d’autres diplômes existent dans les établissements privés. En voici la liste:

  • Le Bachelor : c’est est un diplôme de niveau bac+3 qui rentre dans le schéma du LMD (Licence, Master, Doctorat), puisqu’il nécessite la validation de 180 crédits. Il se différencie de la licence par la mise en avant de l’internationalisation et la professionnalisation. Il est généralement dispensé par des écoles de commerce.
  • Le Master : dans le privé, le Master est un grade attribué au nom de l’Etat à des diplômes de Bac +5 délivrés par Sciences Po Paris, les IEP et certains titres d’ingénieurs ou diplômes d’écoles de commerce.

Les établissements privés ne sont pas en mesure de vous délivrer un master, seuls les établissements publics le peuvent (art. L.731-14 du code de l’éducation). Vérifiez bien que l’établissement privé a un accord avec une université pour que vous ayez un véritable diplôme de master.

Voici la liste des établissements privés habilités à donner le grade master : http://www.enseignementsup-recherche.gouv.fr/pid20536/bulletin-officiel.html?cid_bo=118860&cbo=1

  • Le MBA est un diplôme international d’études supérieures. C’est le plus haut niveau dans le domaine de la gestion internationale des affaires (stratégie, marketing, management, finances, ressources humaines).
  • Le Mastère Spécialisé : label créé par la Conférence des Grandes Ecoles (CGE). La CGE  décerne ce titre à des diplômés spécialisés de haut niveau dont une partie de l’apprentissage se fait en anglais. Il s’adresse à des diplômés de niveau bac+5 d’écoles d’ingénieurs ou de commerce, ou encore à des détenteurs d’un diplôme étranger équivalent aux diplômes susmentionnés.La délivrance du MS est réservée aux écoles membres de la CGE http://www.cge.asso.fr/formations-labellisees/liste-formation-ms/
  • Les Masters of Science (MsC) : autre label du CGE, les Masters of Science sont des diplômes de haut niveau de double compétence qui permettent aux étudiants de se spécialiser dans les domaines de l’industrie et de la recherche, à un niveau international. Ils sont labellisés par la CTI (Commission des Titres d’ingénieurs). La liste : http://www.cge.asso.fr/formations-labellisees/liste-formation-msc/
  • Les Diplômes européens FEDE : DEES (Diplôme Européen d’Etudes Supérieures)/ Bachelors et des Masters Européens qui préparent dans les domaines de la Finance, l’informatique, la logistique management et les ressources humaines.Ces diplômes sont reconnus par une ONG suisse et pas automatiquement par l'Etat français. 

Renseignez- vous sur la reconnaissance du diplôme FEDE avant de vous engager.

Image
Ecoles privées
ECOLES PRIVÉES

#II.Les indicateurs

"Il faut avoir en tête qu’un établissement non reconnu par l’Etat, même s’il a le titre RNCP, peut vous coûter beaucoup plus cher que les établissements reconnus et surtout ne vous assure pas de pouvoir poursuivre vos études ni de trouver un emploi en France."

En tant qu'étudiant étranger, il faut donc faire attention et prendre en compte certains critères d'appréciation avant de verser un acompte pour une inscription dans une école.

Ces indicateurs vous aideront à vous repérer et à vous orienter vers les meilleurs établissements français.

  • La reconnaissance par l’Etat

Elle atteste que l’établissement possède toutes les conditions nécessaires à l’obtention des diplômes auxquels il prépare. Il y a reconnaissance si, et seulement si, une promotion d’étudiants, au moins, a été diplômée, et après contrôle des équipements, des locaux, de la qualité pédagogique des enseignements, de l'administration du personnel enseignant, de la gestion et des équilibres financiers de l'école.

La reconnaissance fait l’objet d’une demande auprès du rectorat et du Ministère de l’Education nationale.

  • La certification professionnelle 

La certification professionnelle délivrée par l’Etat ,attribue un niveau d’étude au titre ou au diplôme proposé par un établissement et atteste que la formation forme sérieusement aux métiers annoncés, selon des critères établis par le Ministère du travail, de l’emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social.

Les diplômes certifiés (ou encore «titres homologués») sont inscrits au répertoire national des certifications professionnelles (RNCP) : http://www.rncp.cncp.gouv.fr/ . Ce dernier classe les formations en 3 niveaux :

  • Niveau 1 : Bac ou équivalent + 5 années d’études
  • Niveau 2 : Bac ou équivalent + 3 années d’études
  • Niveau 3 : Bac ou équivalent + 2 années supérieures.

Certains établissements ne peuvent pas vous remettre de conventions de stage. Demandez bien à l’établissement s’il en délivre, faire des stages est un vrai plus dans le cadre de vos études.

  • Le visa 

Le visa est le plus haut degré de reconnaissance du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, il confère au diplôme sa valeur nationale. Il est accordé pour une durée maximale de 6 ans, renouvelable. Inscrit généralement d’office au RNCP, le diplôme «visé» par l’Etat donne l’accès au cycle LMD (Licence, Master, Doctorat), que ce soit en France ou à l’étranger. Ce label d’enseignement de qualité nationale, assure, notamment aux écoles décernant ce diplôme, des accords avec les meilleures universités étrangères. Il reconnaît la qualité des compétences acquises pendant la formation et est également prisé par les entreprises.

Pour vérifier qu’un diplôme est visé ainsi que la durée de ce visa : consultez la liste publiée chaque année au Bulletin Officiel de l’Education nationale.

  • Les labels

C'est une marque professionnelle qui garantit l’origine et la qualité d’un établissement ou d’une formation.

Dans certains cas l’accréditation est obligatoire. Ainsi les établissements dit écoles d’ingénieur et délivrant un diplôme d’ingénieur, doivent être reconnus par la Commission des Titres d’Ingénieur (CTI) : https://www.cti-commission.fr/accreditation

Deux labels en particuliers doivent attirer votre attention.

*Le label de la Conférence des Grandes Ecoles

Cette association de grandes écoles d'ingénieurs, de management et de haut enseignement multiple ou spécifique, toutes reconnues par l'Etat, délivre un diplôme national qui atteste d’au moins cinq années d'études après le baccalauréat et confère le grade de master.Elle délivre notamment les labels Mastères Spécialisés et Masters of Science.

*Les labels des écoles 

Voici une liste non-exhaustive des labels-écoles les plus réputés.

Pour les MBA, trois accréditations sont importantes :

Pour les écoles d’ingénieurs :        

  • QUESTE Quality System of Eureopan Scientific and Technical Education. C’est un label soutenu par la Commission Européenne. Il est l’équivalent d’EQUIS pour les écoles d’ingénieur. Voir : http://www.labelquest.net/
  • EUR-ACE : c’est un système qui fournit un ensemble de normes pour identifier les programmes de haute qualité d’ingénierie en Europe et à l’étranger. En France c’est le CIT qui délivre le label.
  • Les classements

Les classements (les écoles post bac en 4/5 ans) vous permettent d'avoir une vue d'ensemble des différents établissements. De très nombreux palmarès paraissent chaque année : l’EtudiantLe FigaroLe PointLe Parisien et à l’international The Financial Times ).N’hésitez pas à consulter plusieurs classements pour vous faire une idée plus complète.  

  • Le montant des frais de scolarité 

Bien se renseigner sur les frais de scolarité afin de prévoir le montant total de la scolarité (de 3 à 5 ans). En tant qu’étudiant étranger, il est important de se renseigner sur les critères de remboursement en cas de non-obtention du visa.

  • L’avis des anciens étudiants 

De nombreux sites vous permettront de voir l’opinion des Alumni sur une formation et une école. Lisez les différents commentaires et faites-vous une première idée sur la question. Evitez les sites gérés par l'établissement :Page facebook-Forum... N’hésitez pas également à questionner les anciens étudiants des écoles sur les réseaux sociaux. Ils vous exprimeront ce qu’ils pensent avec plus de liberté que sur un site spécialisé.

  • Lien avec les entreprises et insertion professionnelle 

Un point positif qui leur permet de proposer des stages à leurs étudiants. Le taux d’insertion professionnelle des formations, les débouchés et les salaires à l’embauche sont également des éléments déterminants, même si, malheureusement, les écoles enjolivent souvent la réalité.

Ne vous inscrivez pas dans un établissement non-connecté sans vous renseigner sur les différents éléments exposés ci-dessus. Certains établissements n’hésitent pas à vous promettre certains aspects qu’ils ne sont pas en capacité de vous apporter. Se renseigner est donc primordial.

# III.Campus Channel

Vous pouvez aussi utiliser Campus Channel, la chaîne Youtube qui présente les formations des écoles de commerce de manière détaillée sur la base des questions d’étudiants.

# IV.Les sessions d'informations Campus France

Vous pouvez aussi participer aux sessions d'informations organisées par votre espace Campus France. Consultez le programme des différentes sessions en vous connectant à la page Facebook Campus France Cote d'Ivoire officiel.

Suivez les grandes étapes pour venir étudier en France

Découvrir